Oui, les peaux noires craignent le soleil !

 

 

 

En été, c’est l’indispensable des trousses de beauté. A la plage comme en ville, la crème solaire préserve notre épiderme du vieillissement cutané et des coups de soleil, causés par les UV des rayons. Un petit trésor de la salle de bain qui reste bien caché dans le placard, tant que le mois de juillet n’a pas encore pointé le bout de son nez.

Erreur ! Même si le soleil reste encore timide au printemps, les rayons UV ont toujours un impact néfaste sur l’épiderme.

 

Eviter les cicatrices et les taches pigmentaires

 

« Les peaux noires n’ont pas besoin de se protéger du soleil », une idée véhiculée par bon nombre d’entre nous. Pour cause, les peaux noires bénéficient d’une meilleure protection face aux UV, mais elles n’échappent pas pour autant aux effets destructeurs des ultra-violets.

Alors non, on ne se protège pas par peur des coups de soleil du printemps, mais pour ne pas marquer la peau. En effet, le processus de cicatrisation des peaux noires est très complexe. Le moindre petit bobo marque l’épiderme d’une tache plus sombre, et c’est le parcours du combattant pour les faire disparaître !

 

L’effet des UV accentue ce mécanisme, en provoquant une surproduction de mélanine irrégulière : en plus de garder vos cicatrices, l’apparition de taches pigmentaires fait aussi partie des conséquences.

 

Hydrater sa peau

 

La solution : on ajoute un crème solaire à sa routine beauté (un indice SPF 15 suffira pour ce début de printemps) ainsi qu’un antitache. Et surtout, pensez à hydrater votre peau aussi souvent que possible ! Les peaux noires sont souvent sèches et supportent mal les climats secs et froids. Le secret d’une belle peau, c’est surtout une bonne hydratation !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *